Maridan Gyres

Maridan Gyres

Pipo le petit lutin du pays Orange

elise.jpg

 

Très joli collage issu du blog :  http://elisecreationsuite.blog4ever.com/

 

 

Dans le pays orange vivait un jeune lutin très beau, mais toujours triste. Très peu de personnes savaient que ses parents avaient été emportés par un orage violent, alors qu’il était encore enfant. Il s’était retrouvé seul au monde, car la coquille de noix, dans laquelle ils l’avaient couché, avait été emportée par les flots. Il avait vogué longtemps, très longtemps, et puis, un matin, il était arrivé aux pays des fées.
 
Elles avaient été enchantées de trouver ce petit homme. Il était si mignon. Elles l’avaient cajolé, choyé, lui avaient appris à cueillir les fleurs, à les caresser dans le sens du vent pour que le pollen parte se répandre et que les abeilles viennent butiner au cœur des fleurs. Il avait vu comment ces merveilleux insectes fabriquaient le miel qu’il aimait tant.
 
Mais malgré toute la tendresse et l’amour dont il était l’objet, pas une seule fois, les fées ne purent voir son sourire. Elles en étaient toutes tristes, chamboulées par un si grand désespoir.
 
Le rouge gorge qui était un grand savant leur dit :
 
  • Cueilliez quelques lys blancs, puis quelques pavots orange, ceux-là lui rappelleront le pays d’où il vient. Ensuite, ajoutez un iris doré et une branche frêle sur laquelle vous inviterez un corbeau à se poser. Il faudra que le corbeau se pose sur le bout de la branche. Ne le choisissez pas trop gros ! Ensuite, collectez quelques feuilles tantôt couleur d’or, tantôt couleur de feu. Ensuite, vous irez trouver le farfadet-potier et lui demanderez un bol de porcelaine blanche. Puis, c’est au troll des montagnes que vous solliciterez une assiette de fonte. Quand tout ceci sera enfin réuni, coupez au centre de l’assiette une jolie tomate aux joues bien rouges. Il ne vous restera plus alors qu’à chanter toutes ensemble, la chanson de l’amour fusionnel.
  • Que se passera-t-il alors ? demandèrent les fées des bois.
  • Alors, si vous avez bien travaillé, le cœur de votre petit lutin s’éveillera à l’amour vrai. Allez, filez à présent !
 
Dans le bois, pendant deux jours et deux nuits, les fées travaillèrent avec bon cœur à cet ouvrage. Puis, le matin venu, quand le soleil éclaira l’horizon d’une jolie couleur orangée, elles virent fleurir sur le visage du petit lutin, un immense sourire qui alluma dans ses beaux yeux mordorés, une lueur qui aujourd’hui encore, si vous observez le soleil qui se couche, inonde l’horizon jusqu’à ce qu’il sombre dans la nuit noire.
 
Plus jamais on ne vit le petit lutin triste, et plus jamais une fée des bois n’eut à souffrir du froid. Une légende raconte même, que le charmant lutin, adopta le nom de Pipo et qu’il épousa la fée  Magnolia qui lui avait apporté les si jolies fleurs blanches. Elle portait le jour de ses noces, la corole d’une de ses fleurs comme robe de mariée. Quant à Pipo, les fées lui avaient taillé une somptueuse veste brune assortie à ses cheveux et un pantalon rayé brun et beige. Le soir de ses noces, l’horizon prit une jolie couleur orangée et le monde en fut tout illuminé de joie et d’amour.
 

 
Élise s’est enfin endormie, sa mamy referme le joli livre de contes qu’elle sort à chaque insomnie. Et vous savez quoi ? Le livre est orange lui aussi, curieux non !"
Maridan Gyres 09/07/2014


10/07/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 92 autres membres