Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Le défi d'Evy 265

DSC00001 (2).JPG

L’émotion est là, tandis qu’elle sculpte l’argile. Apprivoiser cette matière n’est pas si simple, mais elle savoure la texture qui glisse sous ses doigts. Au commencement, il y a le poids du bloc, qu’il faut dégrossir. Il est lourd, compacte. Pour que la future pièce résiste à la cuisson, elle va devoir la malaxer, la taper, la rouler pour que peu à peu toutes les bulles d’air disparaissent. Elle va travailler tard, attendre que le soleil se couche et qu’enfin, le clair-obscur révèle toutes les aspérités qui ont échappées à sa vigilance.

 

Chercher à atteindre la perfection est un sacerdoce, mais aussi une jouissance absolue. C’est la magie du ressenti, de la matière qui se dévoile en un objet unique, abouti. Une plainte s’échappe de ses lèvres….

 

Là… juste au creux du cou, elle l’a sentie. La bulle qui a dévié la ligne parfaite. Un profond découragement révèle sa lassitude après des heures d’efforts.

 

Créer est un vrai parcours du combattant. Il faut parfois se priver de sommeil pour atteindre l’excellence. Savoir que peut-être une fois tous les obstacles surmontés, l’œuvre qui sera née sera digne d’être présentée à son public.

 

Alors et seulement à ce moment précis, viendra la joie à l’état pur, le bonheur de ce qui fut fait et la bouffée d’orgueil à l’idée du travail abouti.

 

Maridan 11/05/2020

DSC00002 (2).JPGMes premières créations

 

retrouvez les défis d'Evy :   ICI

 



12/05/2020
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres