Maridan Gyres

Maridan Gyres

La fée de Pâques

Les consignes des ateliers de mes deux amies :

Défi d’Arlette – mars 2018 https://pelagie46.wordpress.com/

 

Crépiter – allonger – honorer – égayer - chaux – richesse – faïence – domaine - haut – contigüe – subtile – digne

 

Défi d’Arlette – 04/2018  

 

présenter – renouveler – adapter – sourire - coup – top – théâtre – piste – court – meilleur

 

Le défi d’Assoula écrire un conte de pâques avec : lapins, enfant et poule

http://chezassoulawarda.canalblog.com/

 

Le texte proposé : 

 

Le feu crépite  dans le cantou. Le chat s’est allongé devant et il honore la famille de sa présence, tel un sphinx silencieux. Jeannot lapin, près de lui, égaye la soirée de ses bonds intempestifs. En ce dimanche de pâques, les murs ont été ré-enduits à la chaux. La salle ne respire pas la richesse, mais elle est chaleureuse. La cuisine est ouverte et décorée de jolies faïences bleues. C’est le domaine de mamy Zaza.

 

Luc qui n’est pas plus haut que trois pommes adore tourner autour de sa grand-mère quand elle cuisine. Il y a toujours des odeurs subtiles qui subsistent et qui lui mettent l’eau à la bouche. En ce moment, elle prépare un belle poule au pot et Jeannot rêve déjà d’en manger. Dans la chambre contiguë, les œufs ont disparu, mamy les a cachés dans le jardin.

 

Soudain les cloches sonnent. Aussitôt, le petit Luc et Jeannot lapin filent au jardin. Le lapin, très digne se pose sur ses deux pattes arrière et regarde Luc courir comme un fada. Lui, il bougera dès que le garçon sera fatigué. Mais à peine y songe-til qu’une voix les interpelle :

 322f9c5df80fb827bf48aa03abc3057c.jpg

  • Bonjour, je me présente, je suis la fée de Pâques. Chaque année, je renouvelle les œufs dans les jardins des enfants. Si vous êtes gentils avec moi, je vous dirai où sont cachés tous les œufs de mamy Zaza.
  • Moi, je vis ici depuis toujours et je ne t’ai jamais vu, proteste Jeannot.
  • C’est vrai avant, je vivais dans un bois magnifique avec toutes mes amies les fées. Mais j’étais intrépide et je me suis fait remarquer par un homme qui m’a suivi et enlevée. Ensuite il m’a enfermée dans une horrible boîte à chaussures. Je n’ai jamais réussi à m’y adapter et je souhaitais mourir rapidement, mais un sourire m’a rendu à ma vie de fée.
  • Mais qu’est-ce que vous racontez ? s’étonne Luc.
  • Je vous raconte comment la petite sœur de mon tortionnaire m’a trouvée et libérée. Elle m’a rendu ma baguette magique et du coup, j’ai réalisé son rêve. Elle voulait être au top pour une audition qu’organisait son école. Pour la rassurer, je l’ai suivie. Son texte était court, mais efficace. Elle a été la meilleure de toutes et le rôle principal de la pièce de théâtre lui a été attribué. Elle m’a remis sur la piste qui menait à ma chère forêt, mais tous mes amis avaient disparu. Alors je suis revenu vers la ville près de celle qui m’avait sauvée. Aujourd’hui elle a grandi et je me cherche un nouveau foyer.
  • Eh bien, si tu nous aides à trouver tous les œufs, tu pourras rester ici. Jeannot et moi on sera tes copains.
  • Marché conclu ! Suivez-moi, je vous les montre.

 

Et c’est ainsi que Luc et Jeannot ont trouvé tous les chocolats. Si vous passez près de chez eux, ne soyez pas étonnés de les voir tous les deux penchés sur l’herbe. Les fées ne se montrent qu’à ceux qui les aiment et aux cœurs purs.

bélangèle2.png
 

Maridan 11/04/2018



11/04/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres