Maridan Gyres

Maridan Gyres

Guismotte 6/10

Episode 1  http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-une-fee-pas-banale

Episode 2 http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-une-fee-peu-aimable-210

Episode 3 http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-310 

Episode 4 http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-410

Episode 5 http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-510

illustration : Par Menelwena dans Mangas Féeriques le 16 Avril 2012 à 15:54. 

 

Amarande très étonnée retourne vers la maison. Elle en revient avec la petite robe papillon qu’elle compare à la jolie robe fuchsia qu’elle a cousue la nuit dernière. La différence de taille est flagrante.

  • C’est évident ma chérie, tu as doublé ta taille regarde la différence qu’il y a entre ces deux robes. Sais-tu quelle taille tu feras à l’âge adulte ?
  • En fait je l’ignore, je ne crois pas avoir jamais entendu dire, qu’une fée pouvait grandir. Toutes mes amies ont la même taille que la mienne, lorsque je suis arrivée chez vous. Peut-être Noé, pourrait-il m’éclairer sur ce sujet. En fait je n’ai plus de mémoire, je ne sais plus d’où je viens, mis à part ce qui m’a été dit par Noé. Il m’a donné mon nom, m’a appris le nom de la forêt où je suis née, mais rien de plus. 

illustration : Walt Disney

  • Qui est Noé ? 
  • C’est le grand elfe, le sage chargé de l’enseignement des esprits de la forêt. Il a les réponses à toutes les questions que nous pouvons nous poser. C’est l’ami des oiseaux dont il parle le langage, comme les fées d’ailleurs. Tous les esprits des bois communiquent entre eux. Mais seul Noé à toutes les réponses. Bon, eh bien je partirai le voir à ce sujet, mais avant, que diriez vous de goûter à ce si beau repas ?

Amarande et Elfie ne se font pas prier. Toutes ces émotions leur ont ouvert l’appétit. Les voilà tous les trois qui se posent sur le joli tapis brodé. Guismotte en profite pour complimenter Amarande qui rougit de plaisir.

 

  • Tu as vraiment des doigts de fée. Qu’as-tu préparé de bon ? 
  • Pour toi j’ai préparé des tomates cerises au miel, pour nous une salade de chèvre et du poulet grillé. Enfin en dessert, je nous ai préparé une compote de pommes à la cannelle dont tu me diras des nouvelles.

TOMATES CERISES                                  

 

Les voilà attablés tous les trois. Amarande curieuse de tout savoir sur la petite fée lui demande soudain :

 

  • Tu ne manges jamais de viande ? 
  • Non jamais rien de ce qui est vivant, depuis peu, un peu de fromage, j’en ai goûté en cachette, tu en avait laissé un morceau sur la table et j’avoue que j’ai trouvé cela délicieux. 
  • Eh bien tu seras heureuse d’apprendre que j’en ai pris quelques uns. Tu pourras donc en goûter de nouveau, lui dit Amarande. 


Une fois leur somptueux repas terminé, nos trois amis partent se promener un peu dans les bois, puis autour du lac. La nuit est tombée lorsqu’ils regagnent la maison. Ils finissent ensembles les restes du pique-nique et partent se coucher, heureux de cette belle journée qui s’achève dans la bonne humeur.

Troisième jour.  Aujourd’hui Amarande et Elfie sont fébriles. Ils attendent la visite de leurs enfants qui passent une fois par mois diner avec eux. Habituellement ils se font une joie de ces visites trop rares. Mais à présent qu’ils ont Guismotte, ils appréhendent la réaction de leur fille et de ses enfants. Ils sont très ennuyés. Que dire à leur petite fée. En réalité ils n’ont aucune envie de la partager et encore moins de la soumettre à la curiosité de leurs enfants et petits enfants. Et puis ils craignent que les petits ne blessent leur petite amie sans le faire exprès. Finalement ils prennent le parti d’en parler à Guismotte. Celle-ci est très amusée par leurs craintes.

 

  • Je vous rassure » leur dit-elle,  Je suis invisible. Vous, je vous ai choisi, donc vous pouvez me voir, mais les autres sont aveugles en ce qui me concerne. Je me posterai sur l’armoire, ainsi je pourrai profiter de ce diner sans risquer d’être malmenée par l’un d’entres eux. Je descendrai vous voir si j’ai besoin de quelque chose .

Nos deux amis sont rassurés, leur petite fée ne risque rien. Ainsi donc, ils n’auront pas à parler d’elle. C’est un soulagement.

Tranquillisée par ce que vient de lui dire Guismotte, Amarande file préparer son déjeuner à la cuisine. Elle décide de composer une belle salade. Elle y mettra une laitue, des tomates et des betteraves de son jardin. Pour le croquant, elle ajoutera quelques noix fraîches. Puis elle préparera les jolis magrets de canard qu’elle a acheté hier soir avec les cèpes qu’Elfie, elle et Guismotte ont ramassés dans les bois. Pour le dessert, elle va préparer un aspic de fraises des bois. Elle est sure que cela plaira beaucoup à Guismotte. La petite fée ne cesse de virevolter autour d’elle.  

  • C’est incroyable de voir tout ce que vous pouvez avaler dans un repas. Et je ne veux surtout pas savoir ce qu’est cette viande, je ne me ferai jamais à votre cannibalisme.

Amarande s’amuse des réflexions de Guismotte. Celle-ci n’a pas renoncé à son vilain caractère, mais elle commence à s’y faire et cela commence même à beaucoup la distraire. Et puis, elle est certaine que Guismotte sera conquise par l’aspic qu’elle va préparer.

A 11h30 tout est enfin prêt. Elle file à la salle à manger et prépare une jolie table. Elle choisi une nappe qu’elle a brodée, elle-même. Elle sort l’argenterie et le beau service de son mariage. A midi la table est dressée quand la sonnette de la porte retentit.

Elfie va ouvrir et la pièce se remplit soudain d’un joyeux brouhaha, les enfants courent vers leurs grands parents. 

 

Maridan Gyres 9/09/2014

 

La suite : http://maridan-gyres.blog4ever.com/guismotte-710



09/09/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres