Maridan Gyres

Maridan Gyres

Balade à Palavas

DSC_0042.JPG

J’avance le long du canal qui mène à Palavas. A cet endroit précis, j’arrive à me projeter. Je m’imagine seule dans ce monde. Il n’y a plus que moi, mon petit voilier prêt à m’embarquer pour un horizon lointain. Ma petite cabane de pêcheur, où seuls les moustiques et les oiseaux viennent me tenir compagnie.

DSC_0053.JPG

Si je laisse mon regard vagabonder un peu plus loin, j’aperçois la mer, ligne d’horizon grise derrière le pont.

DSC_0049.JPG

Si je recule, c’est un rideau de mauves et de pâquerettes qui me dissimulent au curieux qui pourraient être de passage.

DSC_0059.JPG

Derrière moi, la nature est souverraine. Ici, quelques chevaux camarguais profitent de l’herbe

 

DSC_0058.JPG

disponible à profusion. J’aime à les voir évoluer, libres dans cette nature généreuse. Quelquefois de jolies aigrettes blanches viennent prendre un peu de repos sur leur dos cambrés.

 

DSC_0062.JPG

Ma cabane est faite de bric et de broc, mais cela lui confère un charme indéfinissable, loin des clichés du « bien vivre » et pourtant… Il y a dans ce lieux les images des peintres, les mots des poètes. Ici tout est magnifique, épuré, désintéressé ; ici, tout est vrai, sans masque. C'est  là que

J’aime admirer l’effet miroir de ma cabane sur les flots qui ondulent au rythme des canards qui passent.

DSC_0074.JPG

DSC_0078.JPG

Ils sont des compagnons fidèles à cet endroit. Eux aussi apprécient la quiétude du lieu, alors ils s’y

 DSC_0243.JPG

retrouvent et se promènent ensemble avec de reprendre leur route.

DSC_0239.JPG
 

En se retournant, on peut apercevoir au loin, le restaurant-phare de Palavas, et la ville qui débute au-delà de l’étang.

DSC_0091.JPG

Puis en traversant la route, on arrive aux cabanes de l’Arnel. Celles-ci sont un enchantement pour les yeux. Il y a là de nombreuses cabanes de pêcheurs qui au fils des décennies se sont parées de jolies couleurs festives.

DSC_0183.JPG

DSC_0092.JPG

Chacune d’elle est une œuvre picturale en puissance. Quel peintre ne serait pas séduit par ces mélanges de couleurs ? Et ce jour-là le temps était au gris, mais cependant la magie opérait.

DSC_0101.JPG

Prise entre le canal du Rhône et les étangs, elles offrent une vision idyllique de cette petite ville pittoresque.

Les endroits où se poser ne manquent pas. Que vous vouliez écrire, peindre, tout ici est propice au lâcher prise.

DSC_0108.JPG

DSC_0153.JPG

Et vous quelle place auriez-vous choisie ?

DSC_0111.JPG

Ma place à moi se situe entre deux arbres, dans un hamac coloré à regarder passer les péniches.

DSC_0124.JPG

Face à moi je peux admirer les jolies cabanes qui m’invitent à me détendre et à profiter de la convivialité des habitants du lieu.

DSC_0132.JPG

Une dernière chose, si vous me cherchez dans ce petit coin de paradis, demandez donc à Marius

DSC_0134.JPG

Ou bien à mon petit ami qui aime me chanter quelques mélodies pour m’endormir.

DSC_0139.JPG

Chut, il est temps de nous retirer, les habitants de ce petit paradis, me l’ont prêté quelques instants, mais il ne faut pas en abuser. Alors sur la pointe des pieds je me retire, à présent je vais écrire.

DSC_0168.JPG

DSC_0176.JPG

J’ai quitté les jolis jardins dissimulés entre quelques constructions éparses.

DSC_0167.JPG

 

Le ciel couvert apporte un manteau gris à cette vision féerique. Toutefois, il n’a rien manqué à cette vision de charme.

 

DSC_0211.JPG

DSC_0215.JPG

 Maridan Gyres 7/07/2014 



07/07/2014
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres