Maridan Gyres

Maridan Gyres

Partir...

Il y a dans la perte d'un être cher

Une révolte non consommée.

Dieu, Diable, peu importe,

On a juste envie de hurler.

 

C'est l'âme qui se désespère

De ne plus pouvoir aimer.

Les sentiments meurent et emportent

La volonté de continuer à lutter

 

Que reste-t-il à l'amour solitaire,

Au coeur des nuits tourmentées ?

Vous voudriez qu'il apprenne à se taire

Quand tout son monde vient d'éclater

 

Il n'y a de salut que dans l'espérance

Dans la recherche des signes tenus

Que nos défunts offrent en dernière chance

Aux âmes qui les ont attendus

 

Maridan Gyres

les-ames-vagabondes-tome-2---the-seeker-100998.jpg

 

 



15/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres