Maridan Gyres

Maridan Gyres

La couleur pourpre de Alice Walker

Voilà un très beau livre porteur d'espoir. Traiter la cause noire, pas évident de prime abord. Et pourtant, ici tout est en nuance, tout y est délicat, fort, et jamais édulcoré. 

 

Celie et Nettie sont séparées très tôt, trop tôt. Deux sœurs, deux destins qui se séparent et finiront pour notre plus grand plaisir par se retrouver, se recoller et se re-conjuguer en un duo plein de charme. Ici pas de parole de bois, pas de mièvrerie. La cruauté des blancs sans fard.. Et derrière tout cela deux sœurs et deux amies que rien ne détruira. Ni la colère des époux, ni la loi, ni la vindicte blanche, ni la tradition noire.

 

Spilberg ne s'y est pas trompé en adaptant ce livre. Certes ce n'est pas une écriture académique, mais ce sont des mots vrais qui touchent au cœur.

 

Vite un autre livre......



17/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres