Maridan Gyres

Maridan Gyres

Atelier 86 - Chez Ghislaine

cher.jpg

 

Elles sont là, déesses païennes à la peau d'ambre et aux voix cristallines. Le chant qu'elles fredonnent me rend fébrile et pourtant une belle flambée dans la cheminée illumine la pièce. Posé sur le rebord de la fenêtre un merle assiste à ce concert improvisé.



Devant sa pose incongrue, tête penchée sur le côté et l’œil qui m'observe en biais, je me demande ce qu'il pense. Hier j'ai affiché un peu partout dans le village des posters de nos divas. Comment aurais-je pu imaginer le joyeux foutoir que cela allait déclencher. Car mes cantatrices d'un soir chantent nues et à pleine gorge et elles affolent tous les curieux que, du coup, je n'ai pas fait entrer dans ma ferme. Ce sont donc des hommes excités comme des puces qui braillent sous mes fenêtres avec des gestes sans la moindre équivoque.



Maridan 10/02/2019

 

Découvrez l'univers de Ghislaine ici :  http://ghislaine53.eklablog.com/atelier-no-86-recap-no-85-a158900882








10/02/2019
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres