Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 19 -2019 - 2ème sujet

 

Le miroir magique 

( début de l'histoire ici :    1ère partie    )

C’est leur premier noël ensemble. Louis, son cher époux est parti tôt chercher le sapin pour leur jolie maisonnette. Elle sent son bébé qui s’agite beaucoup, lui aussi tient à participer à ses fêtes. Ils lui parlent souvent le soir. Ils lui disent combien ils sont impatients de le serrer dans leurs bras.

 

Elle ne manque pas d’idées pour faire de ce premier noël à deux un moment inoubliable. Depuis leur mariage, il n’y a pas un jour, où son tendre Louis ne la fasse rire. Son premier cadeau sera une partie de cache-cache dans la forêt où elle s’est fait de nombreux amis qui tiennent tous à l’aider dans ce bel événement.

a19-2.jpg

C’est le lutin, Casiodé qui lui a donné sa première idée. Tout le monde dit que les lutins sont facétieux et parfois cruels, mais ils ne l’ont jamais été avec elle, bien au contraire. Celui-ci a remarqué que Louis adorait les vieilles choses alors il lui a montré un vieux coffre en chêne avec une incroyable serrure que seule une clef d’or peut ouvrir.

 

Cette clef il la lui a donnée afin qu’elle la cache pour une chasse au trésor ludique.  L’inspiration lui est venue lorsque le lutin lui a montré la clef.

 

Derrière lui, il y avait le banc sur lequel son homme et elle, aimaient à se reposer pour admirer le coucher de soleil. Elle attendit le départ du lutin pour dissimuler la clef au pied du rosier. Jamais son amour ne penserait à le chercher là.

 

Ils avaient, tous les deux, la passion des jolies forêts. Ils aimaient à chercher des indices dans les vieux parchemins calligraphiés à la plume. Leurs amis les nains, leur avaient présenté un vieux grimoire sur les mondes secrets des bois et forêts et ils ne cessaient d’y découvrir de nouveaux indices.

Amusée à l’idée qu’il risquait de chercher la clef d’or, un bon moment, elle roula un papier qu’elle dissimula dans une boîte de biscuits. Après tout c’était un jeu, elle ne devait pas le décourager. Pour le cadeau final de ce premier noël, il lui avait promis de l’emmener voir les ours polaire en Antarctique, alors elle avait choisi une grosse doudoune bien chaude pour ce prochain voyage.

 

Elle en était là de ses préparatifs quand elle songea avec bonheur combien les mois qui venaient de s’écouler avaient été heureux pour eux deux. Ce merveilleux miroir avait réussi à assembler leurs deux vies en une seule âme et elle vibrait de reconnaissance pour ce merveilleux cadeau que la vie leur avait fait.

 

Maridan 31/10/2019



31/10/2019
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres