Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 14 - 2020 - sujet 2 Les mots de montpellier

femme psy s2.jpeg

 

Il s’était trop souvent battu pour ses idées. Aujourd’hui, il n’avait plus envie de croiser l’épée avec ses détracteurs. La situation n’était pas si désespérée… sa mère ne cessait de l’inviter à consulter un psychologue. Quelle bécasse ! Dix ans de thérapie n’avait pas fait d’elle une femme équilibrée !

 

Les différents la mettaient mal à l’aise, incapable de gérer sa vie toute seule. Son père était son tuteur. Le jour où il déciderait de déposer son fardeau, elle serait anéantie.

 

Elle possédait tout, la belle auto, la grosse maison où elle régnait en souveraine, mais sa vie était sans relief, sans autre ambition que celle de « posséder à tout prix ! »

 

Hier, elle avait trouvé un trèfle à quatre feuilles et du coup, elle avait joué au loto une somme considérable, comme on fait un placement en banque, persuadée que ce végétal allait faire tourner sa chance. Elle se voyait déjà signer la préface de son bestseller, elle qui était incapable d’aligner trois phrases sans les ponctuer de fautes d’orthographes.

 

Fatigué de la voir, il cessa son observation et rentra se coucher chez lui.

 

Maridan 09/09/2020



11/09/2020
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres