Maridan Gyres

Maridan Gyres

le défi de Jill-Bill

Le 14 août 1945, cette assistante dentaire, alors... (Photo Alfred Eisenstaedt, archives La Presse)

 

 Illustration :  Lapresse

 

Espérer et attendre en vain

Son bateau trop tôt disparu

Ton cœur de lui a encore faim

Et tu ne t’avoues pas vaincue

Bientôt, tu le sais, il reviendra

Après quoi, à nouveau, il t’aimera

Niant aux yeux de tous son trépas

 

Maridan 26/04/2017

 

Les défis de Jill-Bill



27/04/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres