Maridan Gyres

Maridan Gyres

Atelier 4 - 2017 de l'atelier de Montpellier

atelier4-2.jpg

 

J’ai pris cette allée et j’ai vu cet arbre.  J’avais cheminé longtemps et je ne m’attendais pas à découvrir une telle merveille.

 

J’en ai eu le cœur chamboulé et c’est à cet instant précis que les éléments se sont déchaînés. Un orage d’une violence inouï a éclaté. J’ai toujours aimé marcher sous la pluie, et souvent je continue à le faire, mais là, celle-ci avait un accent désespéré. Je me suis imaginé que c’était les larmes des deux êtres que je venais d’apercevoir enlacés dans le tronc de cet arbre.

 

Dans le ciel obscurcit, la migration des canards sauvages a dessiné une magnifique envolée en blanc et noir. Au même instant, j’ai vu les deux amants se libérer de leur gangue de bois et soudain libres s’élancer vers le ciel.

 

Ils avaient trouvé le moyen de survivre « ensemble » ailleurs et le firmament leur avait ouvert ses bras.

 

Maridan 18/03/2017

atelier 4 - 2017 : http://www.les-mots-de-montpellier.com/



20/03/2017
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres