Maridan Gyres

Maridan Gyres

Vasco mon tout doux

Aujourd’hui je classais des images sur mon ordinateur et j’ai trouvé un vieux dossier que j’avais oublié. Et la belle surprise fut ton doux regard. J’ai beau t’avoir mis sur mon écran d’ordinateur, tu me manques toujours autant.

PA271023.JPG

Ces images m’ont rappelé ce jour où nous nous étions promenés tous les trois, tu sautais au-dessus des barrières, nous nous amusions à te faire passer de l’un à l’autre juste pour te voir t’élever dans les airs à chaque passage des bordures de bois.

PA271032.JPG

Tu étais si beau mon tout doux. L’absence est cruelle, mais il me reste les nuits. Et au cœur des heures sombres, je revois ton beau regard qui se fixait sur moi, ta lourde tête entre mes mains et tes yeux qui me disaient que tu comprenais tout.

PA271040.JPG

Nous les hommes, il nous faut parfois des mots. Mais toi et moi ce n’était que ces échanges silencieux. Tes yeux dans les miens et tant d’amour dans ces échanges là qui n’appartenaient qu’à nous.

PA271136.JPG

Tu as tout partagé de mes douleurs, de mes peines, de mes joies aussi. Dieu merci, la vie parfois est belle et ces moments là aussi, nous les partagions avec joie. J'aimais te balader sur le chemin des étangs, la vue y est si belle.

PA271168.JPG

Je sais qu’à présent tu te balades avec papa qui a été très heureux de faire, enfin, ta connaissance, tu as rencontré Prince, son berger vendéen, et je ne doute pas, que tous les deux, vous vous en payez des belles balades à travers les étoiles. Je t’aime toujours autant mon tout doux, un jour, c’est promis, on se retrouvera.

 PA271074.JPG

 

Maridan 18/08/2014



18/08/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres