Maridan Gyres

Maridan Gyres

Rien ne s'oppose à la nuit

Delphine De Vigan écrit dans cet ouvrage la vie de Lucile, sa mère. Le personnage dont elle parle avec une émotion non dissimulée, rend bien compte des affres de la dépression qui, lorsqu'elle nous tient entre ses griffes, ne vous laisse d'autre choix que celui de combattre à chaque instant pour survivre.

 

Cette lutte est merveilleusement rendue. C'est un livre poignant, envoûtant, tant les mots utilisés, simples, justes sont efficaces à rendre ce combat perpétuel pour la dépressive, mais surtout pour tous ceux qui l'entourent et l'aiment et qui, bien souvent, se sentent impuissants à soulager tant de douleurs.

 

Rien ne peut s'opposer à quelqu'un qui veut mourir. J'en ai fait l'amère expérience. Ne reste dans le coeur de ceux qui ont survécu, que l'inénarrable douleur d'un acte manqué. Bravo Madame de Vigan. J'avais beaucoup aimé votre livre "No et moi". Ce dernier livre est un chef d'oeuvre et un mlagnifique acte d'amour.

Maridan GYRES 29/03/2014



29/03/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres