Maridan Gyres

Maridan Gyres

Pour toi qui ne cesse de souffrir

Résultat de recherche d'images pour "folcoche"

 

  Alice sapritch dans le rôle de Folcoche

 

Il y a dans les bras de ma mère,

Comme un vide abyssal, un enfer,

Perdu au cœur du néant.

J’aspire au mot aimant.

 

Notre seul lien est celui du sang

Il est fougueux, souple et ardent

Mais il bout bien trop souvent

Et me laisse épuisé, impuissant.

 

Ma mère a fini par partir

Et je me suis tu dans un soupir

Plus besoin d’espérer la reconnaissance

De celle qui m’avait donné naissance

 

Les mères nous construisent

Et parfois il y en a qui détruisent

La mienne était de celles-là

Qui renie jusqu’au trépas.

 

Maridan 14/04/2018



14/04/2018
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres