Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

La pluie d'été de Marguerite Duras

Quel curieux bouquin que celui-ci! Après m'être délecté d'Hiroshima mon amour, ou de moderato cantabile, je ne m'attendais pas à cet ouvrage.

 

L'écriture n'est plus celle de Madame Duras, c'est celle d'Ernesto, ce jeune qui comprend tout sans avoir jamais rien appris. L'école, il n'en veut pas, en tout cas pas celle de la république. Comme je le comprends.

Lui sa vérité, il va aller la chercher, en écoutant aux lieux même où l'éducation, parait-il, se fait. Et il va en retirer l'essence, l’élixir, l'essentiel. Défaire les vérités et n'en garder que le plus précieux. Écrit avec des mots simples, des phrases sans construction, ce livre nous emporte dans un monde de sensation, d'amour essentiel sans les contraintes d'une société matérialiste et déshumanisée. J'ai adoré, même si, au départ, j'ai été surprise par le ton.

Je vous le recommande chaudement.

Maridan 19/05/2014



19/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres