Givre de lune - écriture

Maridan Gyres

Maridan Gyres

Givre de lune

venise.gif

Illustration : http://www.givre-de-lune.com/

 

La nuit est limpide

La lagune sans ride

Moi, je suis avide

D'un coeur qui n'soit pas vide

 

Les gondoles passent

Et les âmes trépassent

 car je suis en chasse

protégé par ma cuirasse

 

Tapis dans l'ombre

sans me morfondre

Je compte le nombre

Des  êtres qui sombrent

 

venise2.png

 

Je me souviens d'un temps

Où mon coeur vivant

Battait pour un être charmant

Aux baisers ardents

 

Mais la belle infâme

Que je croyais femme

N'était pas une dame

Elle me vola mon âme

 

Depuis, je hante les nuits

Trompant mon ennui

Parmi les filles qui fuient

Je les suce à l'envie

venise3.png

Mais ce soir, la fille aux cheveux d'or

Au creux d'un bois qui dort

D'un sourire a rompu le sort

Qui faisait de moi, un homme mort

 

Sous la caresse de ses yeux

Et son sourire malicieux

J'ai vu le merveilleux

Un renard au pelage de feu

 

A joué avec un petit lapin

et la belle aux yeux coquins

A balayé mon chagrin

Et soudain, je n'avais plus faim

 

Maridan Gyres 5/10/2014

 

 



05/10/2014
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres