Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Défi 262 Evy

Le vent

 268.jpg

Telle une présence rieuse et invisible,

Il est là, s’élance, zigzague, chahute

Lève les jupes des filles qui crient « zut ! »

Donnant aux garçons des faces risibles

Parfois, il peut cogner aux volets

Mais par les matins blafards

Il propulse un air de gaité

Qui met fin au cafard.

Quand il passe au centre du village,

Voici que commence l’envol des feuilles

Causant au vieux chêne un pillage

Soudain, l’arbre est en deuil

Et l’automne arrive lentement, sans bruit

Et le coquin s’enfuit vers le ciel infini.

 

Maridan 20/04/2020

 



20/04/2020
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres