Maridan Gyres

Maridan Gyres

Atelier 14 - 2018 Maridan Eklablog

"Exige beaucoup de toi même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés."

Son père l’avait nourri de ces quelques mots. À chaque fois que ses neurones bloquaient, à chaque fois que le découragement se saisissait de lui, ces quelques mots revenaient en lui telle une litanie longuement apprise.

 Résultat de recherche d'images pour "bombe atomique"

Il enfila ses sandalettes et se dirigea vers le jardin. Marcher lentement dans la nature lui faisait toujours beaucoup de bien. Il laissa ses illusions se nourrir de la quiétude environnante. Il en avait assez de ces discours convenus entre lui et ses associés pour rassurer les actionnaires. Il ne pouvait oublier qu’un jour l’arrogance de son peuple avait vu des milliers de gens décimés par la bombe atomique. Il avait voulu devenir un grand patron pour prouver à son père que la réussite était possible pour tous. Ce n’était à ses yeux qu’une question de volonté et de priorités.

 

Son géniteur savait fonctionner selon les règles établies, et même les plus folles promesses ne pouvaient le subjuguer. Il trouvait l’ambition et la lèche « écœurantes. » Pourtant toute sa bibliothèque était nourrie de livres sur la réussite, sur le savoir paraître et sur les histoires vécues des plus grands patrons de l’industrie japonaise.

 Résultat de recherche d'images pour "galerie d'art"

C’est pourquoi il avait toujours cru que son père serait extrêmement fier de sa réussite dans l’artisanat d'art nippon. Il était aujourd’hui le mécène d’une vingtaine de merveilleux artistes qui avaient fait sa fortune. Pour la première fois dans l’histoire du Japon, le patron d’une galerie d’art entrait en bourse et ses actions s’achetaient à prix d’or. Seulement, il n’avait pas prévu que cela le conduirait à débattre chaque année avec des actionnaires de plus en plus gourmands. Il rentra, posa ses sandalettes et prit son attaché-case.

 

C’était décidé, ce matin, il allait céder toutes ses actions et démarrer une nouvelle aventure. À quarante ans, il était encore plein de rêves à réaliser.

 

Maridan 21/06/2018

 

Le défi relevé par se texte ici ==>  http://maridan.eklablog.com/atelier-14-2018-a145289208



21/06/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres