Maridan Gyres

Maridan Gyres

Tendre jouvencelle

10929025_933185093361268_4423945203010638131_o.jpg

oeuvre d'Aniezka Lorek

 

 

 

 

Elle a l'âme perdu

Pour un coeur parvenu

Et trop tôt disparu

A tire d'ailes

Il passait en elle

La triste jouvencelle

Aujourd'hui, elle se morfond

Dans l'ombre d'un puits sans fond

En écoutant leur chanson

Machiavélique séducteur

Qui lui avait ravi son coeur

Mais tout cela n'était qu'un leurre

Il viendra un jour le temps

Où délivrée de cet amant

Apparaîtra le prince charmant

 

Maridan 19/02/2016



23/02/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres