Maridan Gyres

Maridan Gyres

Merci à toi, mon salaud

Résultat de recherche d'images pour "adultère"

 

Mon amour m’a quittée

Tout mon cœur s’en est allé

J’ai rapidement baissé les bras

Et je me suis oubliée, MOI !

 

Mais quand ce couillon m’a rappelée

Pour me dire combien, il regrettait,

J’ai réalisé, quel service il m’avait rendu

Car à lui, depuis trop longtemps, j’étais pendue.

 

Merci grand couillon

D’avoir quitté ma prison

Depuis ton départ, je me suis trouvée

Et j’aime trop ma liberté

 

Pour me contraindre à nouveau

À toujours te trouver beau

Aujourd’hui, c’est moi la belle

Avec mes 60 piges de jouvencelle

 

Alors tchao, mon vieux

Je te souhaite d’être heureux

Car moi, c’est promis

Pour la suite, je le suis

 

Je n’ai plus à te demander

Ce que tu veux manger

Plus de linge à repasser

Plus de désirs à refouler

 

À moi l’enivrante liberté

De courir, danser, s’il me plaît

Et tant pis, si tu souffres

Moi, je suis sortie du gouffre

 

Maridan 7/03/17



07/03/2017
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres