Maridan Gyres

Maridan Gyres

Le grand bal des guignols

article_montebourg.jpg

Ma foi, la nouvelle du départ de Arnaud Montebourg me plonge dans un délicieux moment de félicité. La grande bouche de ce monsieur nauséabond et bien pensant me portant, je l'avoue humblement, cruellement sur les nerfs.

Monsieur "je sais tout" quitte donc le gouvernement, ma foi, peut-être cela redonnera-t-il un peu de gnac à ceux qui restent, même si malheureusement, je n'y crois guère. Mais j'avoue, une fois de plus, que j'aimerais assez que le petit père Valls se sorte allègrement de cet immense merdier.

Car ce que le sieur Montebourg recherche avec frénésie c'est le poste suprême. C'est le poste de Valls qu'il aurait souhaité, mais à présent, c'est la course à la carotte du pouvoir qui est lancé.

Lorsque je l'entends dire : "nous sommes conscients de nos responsabilités" j'ai envie de rire. Car si je ne me trompe, la grande gueule de l’Élysée, c'est bien cet homme, non?

Alors comme dirait ma charmante maman :

"bon vent, Monsieur Montebourg, la paille au c.. et le feu dedans"

Ah maman, que cela fait du bien.

 

25/08/2014

 

PS : à ce monsieur qui prône le gaz de schiste, j'aimerais savoir s'il est prêt à s'installer à côté d'une de ces extractions.

http://critiquesdebonsens.20minutes-blogs.fr/archive/2012/12/04/affaire-mittal-montebourg-a-pris-une-claque-va-t-il-tendre-l.html

 



25/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres