Maridan Gyres

Maridan Gyres

La princesse dragon

La princesse dragon 4/09/2015

princesse dragon.png

Merci ma chère Françoise pour cette magnifique illustration.  http://aqua-reve-francoise.blog4ever.com/forum
 

La princesse dragon est bien triste ce soir. Au fil des années, elle a vu ses fidèles sujets les dragons de la Terre être décimés les uns après les autres par un dragon rouge venu d’on ne sait où. Tous les oracles du royaume de Terre n’arrivent plus à la guider et son désespoir est immense.

Sa vie est liée à celle de ses dragons. Hier, le dernier de ses dragons est venu lui porter l’œuf que sa compagne venait de mettre au monde lorsqu’ils ont été attaqués par le dragon de feu. Sa femme l’a supplié de sauver leur enfant et de la porter à la princesse.

Couché sur le lit de la jeune princesse, le dragon se meurt de chagrin et sa souveraine ne sait que faire pour le sauver de son immense chagrin. Il ne reste qu’un mois avant la naissance du petit dragon.

Akylinéa a posé sa tête sur le corps de son dernier ami. Sa main caresse son poitrail et elle sent sous ses doigts légers combien le cœur de son

 

  • Accroche-toi mon beau Aleksander. Pense à l’enfant que tu m’as porté. Il n’a déjà plus de mère, il lui faut son père vivant. Qui le formera au combat ? Qui lui donnera la force de vivre ?
  • Vivre pourquoi ma princesse ? Il ne pourra jamais se marier, il n’aura pas d’enfant. Il est condamné à une longue vie de solitude.
  • Ta douce  Miraella pensait que ce serait une fille. C’est toi qui me l’as dit. Si tel est le cas, tu pourras recréer une famille. Les dragons peuvent mélanger leur sang pour sauver la race. Tu le sais.
  • Comment pourrais-je survivre à ma si douce et si tendre Miraella ? Je n’en ai pas le courage.
  • Ta femme est morte pour sauver cet œuf. Elle aurait pu l’abandonner, et vous auriez fait d’autres enfants. Mais tu sais qu’elle croyait en un grand destin pour cet enfant. Les oracles aussi ont laissé ce message. Rappelle-toi leur dernière prophétie.

 

« L’enfant le dernier né, de la dernière dragonne, fondera une nouvelle dynastie si puissante que jamais plus la Terre ne connaîtra la guerre. Les temps nouveaux seront des temps de paix. »

 

  • Tu seras une bonne mère pour mon enfant. Grâce à toi, il ne manquera pas d’amour.
  • Cesse donc de dire des sottises, j’ignore ce que mange un dragon, comment il apprend à marcher. Tu dois te battre. Où est passé le chef de mes armées de dragons ?
  • Il a été dévoré par le dragon de feu.
  • Repose-toi, mon ami. Je vais partir à la montagne sacrée. Je dois voir la fée blanche. Elle saura peut-être me dire comment lutter contre cette sale bête.
  • Non ma Princesse, ne prends pas ce risque. Ses conseils ont un prix élevé, et j’ai besoin de toi pour mon enfant.
  • Cela suffit à présent ! Tu as un enfant et moi un royaume à gérer. Il n’est pas dit que je manquerai de courage face à notre ennemi. Je partirai demain à la première heure.

Dépité, le dragon a posé sa tête sur la courtepointe. Il regarde tristement l’œuf si précieux de son épouse. La princesse a fini par s’endormir, sa petite main légère posée sur son flanc. Il sent la chaleur de sa paume qui se diffuse à son corps las. Il ne doit pas sombrer, la jeune princesse aura besoin de son soutien pour atteindre sans risque la montagne sacrée. La fée blanche est une adorable créature, mais elle ne donne jamais rien sans rien. Il devra protéger son amie de la cupidité de la jolie fée.

 

à suivre....

 

Dites-moi... Qui veux ajouter une pierre à ce conte ? Pour l'instant, je sais où je vais, mais peut-être allez-vous me détourner de mon chemin.



04/09/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres