Maridan Gyres

Maridan Gyres

L'atelier d'Assoula octobre 2017

Chanson d'Yves Duteuil

assoula102017b.png

 

Tout autour d’elle, les feuilles avaient pris les jolies teintes de l’automne ; Le orange dominait les jaunes et les rouges. Le chemin ressemblait à un tapis chaleureux qui invitait le passant à la promenade. Tandis qu’elle longeait un champ de blé, elle remarqua un épouvantail qui jetait comme un cri de défi à ces teintes enflammées. Son créateur lui avait offert une chemise bleu ciel à carreaux sur un pantalon bleu jeans. Il portait une magnifique cravate rose bonbon et pour couronner le tout un large chapeau de gringo aux couleurs de l’arc-en-ciel. Aucun oiseau ne pouvait ignorer cet épouvantail-là !

 

Le vent et la pluie avaient pourtant tout fait pour le délaver, le décoiffer et le renverser, mais rien n’y avait fait ! Le bougre était encore là, deux ans après sa mise en place et le fermier s’en réjouissait, car les oiseaux n’avaient pas endommagé sa belle récolte de blé.

 

 

Elle reprit le petit chemin après avoir offert son plus joli sourire à son ami de paille. Celui-ci l’entendit qui s’éloignait en chantonnant :

 

« Châtaignes dans les bois

Se fendent sous nos pas

Mais mon épouvantail

Contre vous est de taille

 

Il garde avec fierté

Mon joli champ de blé

Et ses belles couleurs

On gagné tout mon cœur »

 

La suite, il ne l’entendit pas, mais pour la première fois de sa vie, il fut très fier d’être là, les bras toujours tendu et vêtu, non plus d’oripeaux, mais des atours qui avaient su séduire la jolie dame.

 

Maridan 13/11/2017

 

Merci à mon amie Assoula pour ce joli sujet que vous trouverez ici :  Chez Assoula



13/11/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres