Maridan Gyres

Maridan Gyres

Je t'aime

"Je portais mon ventre comme un astre vivace au cœur de ses écorces éteintes"

 

Ces quelques mots extraits d'un livre de Mireille Sorgue, m'ont conduit à écrire ce qui suis :


 

Comment me serais-je contrainte à rester dans l'air figé ?

Quand tout autour de moi la vie surgissait !

J'allais sur le Mékong au gré des flots qui me berçaient

Au sein de mon corps une entité inconnue me gouvernait

 

Je ne voulais pas de ce désir qui mettait fin à ma volonté

Je n'étais plus qu'à travers cette brûlure qui me hantait

Je n'étais plus qu'une porte que tu allais franchir

Il fallait que je ne sois plus pour que tu puisses t'accomplir

 

Ma tête se mourrait, assassinée par mon cœur

Je n'avais plus de raison, j'étais gouvernée par cette langueur

Mes pensées m'accablaient, j'avais envie que tu m'aimes

Je n'étais qu'attente, je n'existais plus pour moi-même

 

Je me faisais refuge de montagne pour te protéger du froid

J'étais oasis dans le désert pour t'abreuver de moi

Indifférente à tout ce qui m'entourait je renaissais en toi

J'étais malléable sous ta main, j'ondulais au son de ta voix

 

Sous tes caresses mes yeux se ferment et mon cœur s'ouvre

Je ne te vois plus, je te devine, te sens, allant et venant

Des vagues magnanimes me soulèvent et je deviens houle

Sous les assauts de ta vigueur, je navigue mon bel amant

 

A l'aube de ce matin réinventé, alors que ton visage s'éclaire

Ma passion réanimée me conduit à redessiner ton corps

Je te veux captif de mes envies, opprimé par ta guerrière

Je te ferai l'amour comme on fait la guerre, et tu crieras : encore !

 

Du bout de mes doigts je mémoriserai tes contours, tout ton corps

Notre chambre, cet univers clos, j'en réinventerai le décor

Tu y seras si bien choyé qu'à jamais tu t'y perdras

J'en cacherai la clef et je te garderai pour moi.

Maridan 



29/10/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres