Maridan Gyres

Maridan Gyres

Election présidentielle

4 appréciations
Hors-ligne
Ce matin, pour la première fois de ma vie, je me suis engagée derrière Monsieur Macron. Pour ceux qui me connaissent c'est une hérésie. Comment moi, dont les racines et le coeur ont toujours été à gauche, je peux faire cela ? Alors je tenais à m'en expliquer ici. Les deux dernières élections ont été d'une médiocrité absolue. Plus personne ne parle de programmes, mais d'affaires, d'histoires de fesses et autres billevesées, toutes plus ignobles les unes que les autres. Je me moque que sa femme soit ceci ou cela. Je me moque qu'il ait fait partie du mouvement Hollande. Nous sommes nombreux a avoir été couillonnés. Ce que je sais, en revanche, c'est que pour devenir associé de la banque Rothschild, ce jeune homme doit être "très intelligent". Et comme tel, son ambition sera de garder le pouvoir dix ans pour mener à bien ses réformes. Or après une semaine de réflexion, j'ai décidé de lire son programme, et mis à part, l'impôt sur l'ISF que je trouve totalement injuste, (car la valeur d'un bien immobilier dépend surtout d'effet de mode et tous nous nous souvenons des malheureux qui propriétaires de biens sur l'île de Ré se sont vu imposer des sommes qu'ils ne pouvaient régler, car si votre bien prend de la valeur, il n'est pas dit que vos finances fassent de même.) les autres propositions sont pleines de bon sens. Réduire la machine d'état qui peut encore croire que payer des fonctionnaires à ne rien faire soit une obligation. Que réduire d'un tiers les députés et les sénateurs soit une mauvaise chose ? Ces gens ne vont même pas, pour plus de 80% d'entre eux, au Sénat ou à l'assemblée, mais par contre, ils touchent les émoluments liés à la fonction. Défaire le mille feuille administratif est aussi une nécessité. Tous ceux qui ont travaillé dans ces maisons le savent bien. Alors, quand ce matin, j'ai entendu que 49% de français s'apprêtaient à voter Le Pen, j'ai eu la nausée.

Sommes-nous si sots que nous avons perdu la mémoire. Au marché ce matin, j'ai croisé pas mal de gens encore indécis. J'ai tenté de leur expliquer mon point de vue, sans remettre en cause leurs convictions. Nous avons le droit de ne pas être d'accord avec Monsieur Macron, mais voter contre Madame Le Pen est juste un acte citoyen.

Dernière modification le vendredi 28 Avril 2017 à 13:28:46

1 appréciations
Hors-ligne
moi aussi je n'y comprend plus rien à la politique en France  .. mais je suis d'accord avec toi il faut contrer le Front National...

4 appréciations
Hors-ligne
Merci ma chère Nathie, j'ai rencontré pas mal de gens ce matin et j'ai pu en convaincre certains de ne pas s'abstenir, mais les gens sont tellement désabusés, qu'ils ont très envie de baisser les bras et de laisser venir, et cela c'est dangereux. Bisous ma douce, j'espère que tu te remets bien de ton séjour à l'hôpital. Mes pensées t'ccompagnent.  Je t'embrasse

1 appréciations
Hors-ligne
C'est un sujet grave... 
Voter conte Madame Le Pen et voter pour Monsieur Macron... Certes... Si cela pouvait être aussi simple... On peut comprendre que des gens ne soient pas convaincus du bien-fondé de la chose. Hélas !!! 
J'ai lu le programme d'Emmanuel Macron... qui ne m'a pas trop déplu... Mais il y a un mais. J'ai reçu un document hier soir qui m'a fortement perturbée et consternée... Il est long... cependant il vaut le coup d'en prendre connaissance ... Je ne peux pas t'en dire plus ici. Si cela t'intéresse  je te l'envoie (avec mes commentaires à l'appui)
Gros bisous ma chère Maridan
Béa Kimcat

4 appréciations
Hors-ligne
Je l'attends avec impatience mon amie. Bisous

1 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
Morte de rire. Gros bisous Rachel

1 appréciations
Hors-ligne
Je te l'envoie !
Gros bisous
Béa Kimcat

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres